Histoire

>

     
2009

Suite au Forum de juin 2009, le groupe de travail écoquartier se réuni durant l’été et propose de valoriser des espaces publics qui ne seront pas touchés par les chantiers pour en faire des coins de repos, des espaces d’activités, des jardins de poche, et de relier ceux-ci en par une promenade attractive faisant le tour du quartier.

Dossier de présentation des minichantiers réalisé par le groupe de travail « écoquartier » : dossier PDF

 

 

 

 

 

     
2010

Un premier minichantier est étudié par un groupe de travail en 2009 et 2010 : un plan d’aménagement est dessiné, un sondage est effectué auprès des voisins, et le soutien des propriétaires est sollicité pour la réalisation du projet.

Le projet est toutefois freiné par la nécessité de déposer une autorisation de construire, et par un budget dépassant les promesses de dons.

Fiche projet du 1er  minichantier proposé par les habitants : PDF 

 

     

2011

Au printemps 2011, l’Etat de Genève revient vers les habitants avec l’assurance de pouvoir les soutenir pour un premier test d’aménagements qui intègrent des usages liés à l’espace public, à la nature, au paysage, à la culture et au sport.

Les interventions éphémères se concentrent sur le jardin La Concorde, autour de la MQM, et sur l’avenue Henri-Golay, futur axe vert dans le PDQ Concorde.

Présentation et bilan 2011 : dossier PDF

     
2012

Fort du succès de l’édition 2011, le groupe de travail composé de représentants du DU, de la DGNP et du Forum des habitants, se remet à l’ouvrage et concocte de nouveaux projets d’intervention basés sur les demandes locales. Une des réussites 2012 est le projet de jeunes « beacheurs » du quartier qui transforment un terrain vague en plage d’activités estivales au centre d’un quartier d’habitation pour le bonheur de nombreux enfants, adolescents et parents.

Présentation et bilan 2012 : dossier PDF

     

2013

Concorde

Création des jardins de l’observatoire de la biodiversité, avec le Museum de la Ville de Genève, l’école primaire des Ouches, l’association de quartier AHQC et la MQM, les élèves de l’école Aimée-Stitelmann, avec le soutien de la DGNP et du DU.

  1. La prairie
  2. Les bacs plantés au chemin des Ouches et au jardin La Concorde
  3. Le potager collectif

Première information distribuée lors du marché aux plantons de l’école des Ouches en mai 2013 : PDF flyer pour le quartier - mai 2013

Information aux familles de l’école : 
PDF information aux parents N° 1 - juin 2013
PDF information aux parents N°2-octobre 2013

 

     

 

Vieusseux

  1. Jardin de foot par l’association Ciel mon quartier avec le soutien de la SCHG, de la DGNP et de l’UAC
  2. Jardin de Picto par le collectif Picto avec l’aide de Ciel mon quartier.
  3. Paroi végétalisée avec le collectif Picto,  la direction générale Nature et paysage (DGNP/DIME) et Creabeton.

jardin de foot à Vieusseux

     
 

Libellules

Réalisation de parterre de fleurs à la sortie des allées de l'avenue des Libellules, allant de pair avec l'installation d'un parc à chien temporaire en attendant la fin des chantiers des Nouvelles Libellules. Réalisé au sein du Forum des Libellules.

 

parc à chien aux Libellules

2014 Document résumé 4 pages  
     
 
Chaises volantes
Pour agrémenter les Jardins de Châtelaine, un atelier de peinture s’ouvre pour décorer des chaises devenues inutiles, et leur redonne ainsi une seconde vie. Des chaises, symbole de rencontre, d’échange et de dialogue seront à disposition des usagers dans les jardins. Les chaises à donner sont à déposer au jardin de la Villa-Croissant, 7 chemin du Croissant à Châtelaine, ou à amener sur place lors de l’atelier. L’atelier est ouvert à tous, pour jeunes et moins jeunes, en juin et juillet.
     
 
Jardin du biotope
L’association de quartier, Ciel mon quartier a proposé de réhabiliter le biotope du Parc des Franchises pour donner l’opportunité aux habitants de découvrir ce lieu oublié. D’une surface de 6’500m 2 situés en pleine ville, son ouverture est un véritable coup de projecteur sur le parc des Franchises situés au coeur du Grand Projet Châtelaine. Un premier travail de débroussaillage a été réalisé par l’équipe de réinsertion « ok Foret » en mars 2014. Puis les bassins en eau ont été clôturés pour répondre aux normes de sécurité, enfin des plantations ont été réalisées par des enfants du quartier.
     
 
Jardin du Croissant
La Ville de Vernier, avec l’aide de la Ville de Genève, à mis temporairement à disposition de l’association des habitants (AHQC) la villa au 7 chemin du Croissant. L'AHQC entretient et aménage la maison et le jardin dans le but d’offrir au quartier un espace collectif durant la période de chantier, mais aussi d’y tester et d’y développer le projet socioculturel et cultural promit à la Ferme Menut-Pellet, la future maison de quartier.
     
 
Jardin de Picto
En 2013, le collectif Picto a commencé à réhabiliter son espace-jardin. Cette action a révélé le besoin d’entretien des grands arbres qui habitent le lieu. En 2014, un véritable nettoyage est engagé. Les arbres en mauvais état phytosanitaire ont été abattus pour laisser place à de nouveaux végétaux plus diversifiés et surtout pour y installer un potager de quartier, afin de renforcer l’usage collectif de ce lieu !
     
 
Jardins de la maison de quartier des LIbellules
Celle-ci propose de réunir les plaisirs du jardinage, le plaisir des yeux et la sécurité des déplacements : la Maison de Quartier des Libellules jardine avec les enfants et les mamans du quartier et expérimente le jardinage en bacs, un dispositif
appelé à se multiplier dans le cadre de la densification prévue pour ce secteur.
     
 
Jardin Vertical
Réalisation de la deuxième partie de la façade végétale, à l’automne 2014. Et à la demande des habitants du quartier, valorisation de l’espace public devant par la mise en place de bancs et de la végétalisation des pieds d’arbres.
La première partie réalisée en 2013 est devenue la première façade réalisée à l'échelle de la Suisse. Cette paroi innovante végétale est née de la recherche entre école et entreprise. Cette façade végétale réalisée par un procédé innovant breveté par hepia (Haute école du paysage, d’ingénierie, et d’architecture de Genève) et développé en collaboration avec Créabeton Matériaux, a reçu la «médaille d’or» avec félicitations du jury lors du salon international des Inventions, à Genève en 2010. Le résultat de ce projet est un système reposant sur des éléments modulaires, sous forme de surface poreuse pourvue d’une couche robuste en béton haute performance. La face poreuse peut accueillir de la végétation. Les racines des plantes traversent les porosités jusqu’au substrat afin de trouver l’eau et la nourriture qui leur sont nécessaires. Les éléments assemblés en façade forment un mur végétal aux propriétés remarquables. Le système ainsi créé absorbe les émissions de bruit et de polluants et exerce une influence positive sur l’environnement urbain.

     
2015

Pour cette dernière édition des Minichantiers du Grand Projet de Châtelaine, le groupe de pilotage a défini 3 lieux pour 2015: le parc russe, le parc des Franchises, ainsi que le passage sous-voie entre les quartiers des Libellules et Concorde.

 

 

Le parc russe

Une pétition d'habitants, ainsi qu'une pétition d'enfants demandant une réhabilitation de cet espace public se situant entre les avenues Ernest-Pictet et De-Luserna a été réalisée en 2014. Constats des habitants : canalisations bouchées, aménagements paysagers dégradés, terrain de jeu pour enfant transformé en parking pour voitures, trafic de transit excessif et dangereux, jeux d'enfants vétustes. Des rencontres avec les habitants ont permis de mieux définir les besoins et les attentes.

En résumé, les objectifs 2015 :

  • tester la suppression du trafic de transit
  • réhabiliter les espaces d'activités et de jeux
  • apporter plus de lumière et fleurir

Avant l'été: suppression temporaire du transit motorisé en maintenant l'accès aux parkings, installation de 6 bacs à plantes/fleurs avec l’organisation d'un atelier-vert en collaboration avec le centre de jour de la Servette, l'EPI, installation d'un banc éphémère, marquage du terrain de jeu pour enfant avec l’organisation d'un atelier de peinture, mise à disposition d'un filet pour la table de ping-pong, installation de deux poteaux pour des jeux de ballons.

La suite : les responsables de cet espace se réunissent pour chercher des solutions aux problèmes et se concertent dans le but de réaliser des aménagements durables dès l’automne 2015 : aménagements paysagers, réengazonnage, remise en état des canalisations, élagage et abattage de certains arbres mal en point, revalorisation des jeux d’enfants.

Le bilan de la phase-test estivale permettra aussi de mieux définir le projet de réhabilitation.

 

 

 

Le parc des Franchises

Suite à une proposition d’habitants, d’une part, et au lancement d’une étude d’image directrice par l’État et la Ville de Genève, d’autre part, le Parc des Franchises a été choisi comme lieu pour réaliser un minichantier. Un atelier et plusieurs rencontres avec les voisins du parc ont permis de mobiliser les énergies nécessaires à la mise en place d’un mode de gestion de la buvette.

En résumé, les objectifs 2015:

  • installer une buvette temporaire
  • démarre la transformation de la roseraie
  • projeter le parc des Franchises dans le futur

Au printemps : rénovation et décoration d’un conteneur avec des jeunes du centre de transition professionnel, et des habitants de l’Abri de Châtelaine (Hospice Général), création d’une terrasse et plantation de fleurs, récupération de mobilier avec l’organisation d’ateliers de peinture et de remise en état.

Durant l’été : évaluer le rôle d’une buvette au parc, et tester un mode de gestion participatif en collaboration avec la coopérative sociale et culturelle, Immunitas; offrir un nouveau point de vue sur le parc, et informer sur l’histoire et sur les enjeux actuels du parc (rencontres, ateliers, expositions, installations).

 

     
 

Le passage sous voie est un axe piéton très fréquenté : pour l’accès aux divers arrêts TPG du secteur (av. d’Aïre, av. Concorde, av. Ain), aux terrains de sports (Bois-des-Frères et football), aux écoles. C’est également la route pour vélos. Le passage est sinistre et peu engageant ; il manque de lumière ! Au-dessus, plus de 40'000 voitures/jour génèrent un bruit considérable.

En résumé, les objectifs 2015:

  • réaliser une exposition pour interroger sur le futur de ce noeud de mobilité
  • élaborer un projet de transition 
  • récolter les éléments pour une réhabilitation à long terme

Réaliser une exposition en plein air, avec un débat sur le devenir de cet espace, ainsi que les projets d’aménagements qui y sont liés, en lien avec la mise en œuvre du plan directeur de quartier de la Concorde, et la réalisation des Nouvelles Libellules. Démarrer un travail avec des personnes en formation dès la rentrée scolaire pour la végétalisation des accroches du passage sous voie (projet en cours).

Ce projet n’est pas destiné à être éphémère, à l’exception de l’exposition temporaire.

 

 

 


Fatal error: Class CToolsCssCache contains 1 abstract method and must therefore be declared abstract or implement the remaining methods (DrupalCacheInterface::__construct) in /kunden/340061_8001/web/2361443/A2361443/minichantiers.ch/sites/all/modules/ctools/includes/css-cache.inc on line 52